lun.

23

avril

2018

Le gâteau au chocolat "spécial amoureux"

Nouvelle recette pour Pâques : mon fameux gâteau au chocolat qui a bien fait craquer quelques amoureux.

Ceux qui me connaissent vont sourire, car je suis une des rares personnes qui déteste le chocolat, mais cela ne me pose pas de problèmes de le cuisiner. J’ai deux petits secrets pour ce gâteau, qui d’ailleurs est plutôt un fondant : le beurre salé, avec les bons petits grains de sel marin, et surtout la poudre de désir !... Vous comprenez donc pourquoi ce gâteau peut aussi faire fondre les cœurs.

Le chocolat, en Diététique chinoise, est de saveur amère, il va nourrir le Cœur, le sucre de saveur douce calmer les tensions, et un peu de piquant, avec ma poudre de désir, à base de poivre noir, muscade, clous de girofle, écorces d’oranges, pétales de roses, graines de paradis et ginseng, réchauffer les sens et créer le désir.    

Lire la suite

jeu.

01

mars

2018

La galette de sarrasin, chèvre, miel, noisettes grillées

Une nouvelle recette spéciale Chandeleur ! Occasion pour moi de vous parler encore de tradition culinaire populaire, mais surtout de mon plat préféré au monde : les crêpes ! Ce sera aussi l’occasion de parler des vertus thérapeutiques du sarrasin, en Diététique Chinoise, mais peu importe. Le plus important est que ce plat, les crêpes, les galettes, existent sous toutes sortes de formes, dans plein de pays au monde : blinis en Russie, pancakes en Amérique du Nord, naans en Inde, baghrir au Maroc, socca à Nice ou Jian Bing en Chine… Toujours un plaisir du partage, un plat très simple à garnir à volonté, et aussi le plat des fins de mois difficiles, quand il n’y a plus rien dans les placards ! 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

12

janv.

2018

LA SOUPE DE LENTILLES

Depuis quelques années, j’invite le 1er janvier mes amis pour partager la soupe de lentilles, pour être riche dans l’année. Tradition italienne, au même titre que penser à porter une petite culotte rouge neuve, le soir du réveillon ou d’autres recettes de plats porte-bonheur dont les chinois sont friands aussi au moment du nouvel an chinois : raviolis, gâteaux de riz glutineux ou tout simplement les mandarines sensées apporter longévité et prospérité.

Voici donc la recette de cette soupe de lentilles, à ma façon. Inspirée du dhal de lentilles indien, vous verrez qu’elle fera l’unanimité, pour ce lendemain de fêtes, avec en bonus, la richesse, sous toutes ces formes, pour cette nouvelle année !

Lire la suite 0 commentaires

ven.

03

nov.

2017

NOUVELLE FORMATION EN DIETETIQUE CHINOISE

Nouvelle formation de Diététique Chinoise, à la « Main du Coeur » les 3/4/5 novembre 2017 ou les 19/20/21 janvier 2018, pour le 1er module (principes fondamentaux).

 

Le 2ème module ( traitements des pathologies) aura lieu les 23/24/25 mars 2018. 

 

Et toujours les ateliers d’initiation à la Diététique Chinoise: le jeudi 5 octobre (les bases de la Diététique Chinoise) et le jeudi 2 novembre (les 5 typologies physiques et psychologiques) de 19h à 21h30

 

En savoir plus

Lire la suite

jeu.

24

août

2017

LA SOUPE AU PISTOU

2ème recette pour ce futur blog en projet de Diététique chinoise : je ne pouvais que vous donner ma recette mythique de soupe au pistou. Celle-ci me vient d’une grand-tante marseillaise et merveilleuse, ma Tante Betty qui était une cuisinière hors pair et chez qui, enfant, j’ai passé des vacances très heureuses. J’ai un souvenir avec elle de bouillabaisse, de pan bagnat, d’aïoli, de tomates à la provençale, de haricots sauce « ma tante » (une recette secrète transmise de mère en fille) et surtout de soupe au pistou. Vous me direz une soupe en été, avec la chaleur, quelle idée ! Cette soupe, comme vous le verrez, avec mes indications thérapeutiques chinoises, est un plat populaire, qui peut être très raffiné par le mélange de toutes ses saveurs, basilic, ail et huile d’olive. C’est un plat complet qui va nourrir l’énergie de la Rate, au moment où l’on aurait trop tendance à manger beaucoup de cru, de tomates mozzarella, de melons, de glaces, tous ces aliments qui risqueraient, en excès, en étant très froids, de léser notre énergie.

Lire la suite

lun.

07

sept.

2015

Le petit déjeuner à la chinoise : le GRUAU de RIZ


Oubliez pétales de céréales, jus d’oranges, pain et confiture, smoothie, crème « Budwig »  et autres  originalités pour le petit déjeuner. Préparez-vous de la bouillie ou gruau de riz (son nom anglais est « congee »).

Lire la suite

dim.

21

sept.

2014

LA DIETETIQUE DE L'AUTOMNE, selon les règles du Tao

Pendant le printemps et l’été, tous les êtres profitent de la chaleur, du soleil, de la lumière C’est aussi pendant ces deux saisons que les activités physiologiques sont maximales, l’énergie la plus forte, il faut en profiter pour nourrir le Yang,  surtout chez les personnes en vide de Qi. Pendant l’automne et l’hiver, tous les êtres vivants se ferment et se calment. Pendant ces deux saisons, il faut enrichir le Yin.

L’énergie dominante de cette saison est la sécheresse. Chez certaines personnes, plutôt sujettes au vide de Yin, apparaissent des symptômes, comme l’assèchement de la peau, du nez, de la gorge. C’est  la saison du Poumon, qui lui-même est couplé au Gros Intestin qui lui-aussi peut être sujet à la sécheresse, avec un risque accru de constipation. En automne, il est donc essentiel de prévenir et soigner cela par des moyens diététiques.

 

Les principes généraux de cette saison sont donc de nourrir le Yin, humidifier la sécheresse et clarifier le Poumon, sans oublier le grand principe de base de la diététique pour toutes les saisons, quelles que soient les personnes: protéger, harmoniser le qi de la Rate/ Estomac, en privilégiant les aliments de nature neutre et de saveur douce.

Lire la suite

lun.

05

mai

2014

LA DIETETIQUE POUR L'AMINCISSEMENT, selon les règles du Tao

« La beauté vient de l’intérieur », comme dit ce célèbre proverbe. Les quelques kilos en trop seront en lien, selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (qui prend en compte le corps dans sa globalité) avec la circulation de l’énergie et du sang, les 5 organes, leur faculté à assimiler correctement les aliments et aussi, bien-sûr, en lien avec les émotions.

 

En effet, la Rate, de par sa fonction, en Médecine Chinoise, de favoriser le transport et la transformation des aliments, sera considéré comme l’organe principal à traiter, en cas de surpoids. C’est souvent par défaillance de celle-ci qu’il y aura une accumulation d’humidité pathogène dans le corps, de l’eau qui stagne dans les tissus (œdèmes), et petit à petit des graisses formant les disgracieux capitons.

 

Le corps est à l’image du soin qu’on lui apporte, il faudra lui offrir de l’exercice physique,  des aliments énergétiquement corrects, mais aussi ne pas le fatiguer par trop de surmenage ou de  pensées ressassées pour apporter à la Rate, symbole dans les 5 éléments de la Terre, tout l’équilibre, la douceur et la sécurité dont celle-ci à besoin.

Lire la suite

jeu.

06

mars

2014

LA DIETETIQUE DU PRINTEMPS, selon les règles du Tao

Il est dit en chinois que « la tiédeur de printemps réveille les plantes endormies et fait s’épanouir les fleurs ». Le soleil devient plus généreux, les jours rallongent, l’air devient de plus en plus doux. La nature semble se réveiller, les arbres bourgeonnent.

 

L’énergie dominante du Printemps est le Vent, le mouvement typique est la montée. L’énergie du Printemps est Shaoyang, le Yang qui commence à croître au sein du Yin. L’homme se sent revigoré, ses sens s’éveillent. Il a tendance à s’habiller plus légèrement, sauf que le Vent est là, prêt à le surprendre: « en avril, ne te découvre pas d’un fil »…

Lire la suite

mer.

20

nov.

2013

LA DIETETIQUE DE L'HIVER selon les règles du TAO

En ce début d’hiver, notre Terre se met au repos, la sève a reflué, les arbres sont dépouillés de leurs feuilles. C’est la saison où il est important d’éviter le gaspillage de nos forces, de s’économiser pour potentialiser nos énergies, d’augmenter les plages de repos et de sommeil, meilleur traitement contre la fatigue, c’est aussi le moment de se tourner vers la réflexion et la méditation.

 

L’énergie dominante de l’hiver est le froid. Le mouvement typique de l’hiver est l’immergence, c’est-à-dire descente et intériorisation. L’énergie de l’hiver est Taiyin, le Yin qui atteint son maximum. Cette période est marquée par un ciel sombre, une terre nue, des nuits longues, le froid parfois glacial. Bon nombre d’animaux se retirent dans les grottes ou s’enfoncent dans la terre, pour hiberner. Yin qi croît, Yang qi diminue, puis le mouvement s’inverse avec l’approche du printemps. Dans la nature, rien n’est immobile, il y a toujours du Yang dans le Yin…

Lire la suite