ven.

28

sept.

2018

Le poulet sauté aux noix de cajou

Voici ma 1ère recette asiatique et aussi 1ère recette d’automne ! C’est un grand classique de la cuisine thaï, mais je pense aussi de la cuisine chinoise, en tous les cas une recette très facile qui fera un maximum d’effet, par le mélange de ses saveurs ou aussi de ses couleurs.

 

Sauter au wok est un mode de cuisson très intéressant, dans la culture chinoise ! Les légumes sont coupés fins et ils vont être saisis, dans cette poêle spéciale, au fond très bombé, de façon à pouvoir être sautés rapidement, avec un feu très fort, technique idéale pour le cru cuit. 

Lire la suite

dim.

22

juil.

2018

La pizza roquette tomates fraiches, comme en Italie

Je profite de toutes ces festivités : 14 juillet, coupe du monde pour vous présenter la pizza, à ma façon, inspirée d’un petit restau, près de Florence, lors d’un de mes nombreux voyages en Italie, quand j’étais styliste. La pizza est un plat facile à faire. Pas la peine forcément de faire la pâte : vous pouvez en commander une à votre boulanger, s’il est sympa, ou sinon utiliser une pâte toute prête. En tous les cas, celle-ci n’aura rien à voir avec les pizzas toute prêtes surgelées ou au rayon frais. Ce qui la rend extrêmement savoureuse, c’est l’apport à la fin de la cuisson de tomates fraiches, roquette ciselée et oignons frais, assaisonnés avec un peu de vinaigre balsamique et d’huile d’olive que l’on rajoutera sur le dessus, à la sortie du four : de la fraicheur et aussi un petit goût acidulé, grâce au vinaigre ! Je vous la recommande, c’est une merveille ! Et bien sûr quelques indications thérapeutiques sur ses ingrédients d’été, du point de vue de la Diététique chinoise.    

Lire la suite

lun.

23

avril

2018

Le gâteau au chocolat "spécial amoureux"

Nouvelle recette pour Pâques : mon fameux gâteau au chocolat qui a bien fait craquer quelques amoureux.

Ceux qui me connaissent vont sourire, car je suis une des rares personnes qui déteste le chocolat, mais cela ne me pose pas de problèmes de le cuisiner. J’ai deux petits secrets pour ce gâteau, qui d’ailleurs est plutôt un fondant : le beurre salé, avec les bons petits grains de sel marin, et surtout la poudre de désir !... Vous comprenez donc pourquoi ce gâteau peut aussi faire fondre les cœurs.

Le chocolat, en Diététique chinoise, est de saveur amère, il va nourrir le Cœur, le sucre de saveur douce calmer les tensions, et un peu de piquant, avec ma poudre de désir, à base de poivre noir, muscade, clous de girofle, écorces d’oranges, pétales de roses, graines de paradis et ginseng, réchauffer les sens et créer le désir.    

Lire la suite

jeu.

01

mars

2018

La galette de sarrasin, chèvre, miel, noisettes grillées

Une nouvelle recette spéciale Chandeleur ! Occasion pour moi de vous parler encore de tradition culinaire populaire, mais surtout de mon plat préféré au monde : les crêpes ! Ce sera aussi l’occasion de parler des vertus thérapeutiques du sarrasin, en Diététique Chinoise, mais peu importe. Le plus important est que ce plat, les crêpes, les galettes, existent sous toutes sortes de formes, dans plein de pays au monde : blinis en Russie, pancakes en Amérique du Nord, naans en Inde, baghrir au Maroc, socca à Nice ou Jian Bing en Chine… Toujours un plaisir du partage, un plat très simple à garnir à volonté, et aussi le plat des fins de mois difficiles, quand il n’y a plus rien dans les placards ! 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

12

janv.

2018

LA SOUPE DE LENTILLES

Depuis quelques années, j’invite le 1er janvier mes amis pour partager la soupe de lentilles, pour être riche dans l’année. Tradition italienne, au même titre que penser à porter une petite culotte rouge neuve, le soir du réveillon ou d’autres recettes de plats porte-bonheur dont les chinois sont friands aussi au moment du nouvel an chinois : raviolis, gâteaux de riz glutineux ou tout simplement les mandarines sensées apporter longévité et prospérité.

Voici donc la recette de cette soupe de lentilles, à ma façon. Inspirée du dhal de lentilles indien, vous verrez qu’elle fera l’unanimité, pour ce lendemain de fêtes, avec en bonus, la richesse, sous toutes ces formes, pour cette nouvelle année !

Lire la suite 0 commentaires

ven.

03

nov.

2017

NOUVELLE FORMATION EN DIETETIQUE CHINOISE

Nouvelle formation de Diététique Chinoise, à la « Main du Coeur » les 3/4/5 novembre 2017 ou les 19/20/21 janvier 2018, pour le 1er module (principes fondamentaux).

 

Le 2ème module ( traitements des pathologies) aura lieu les 23/24/25 mars 2018. 

 

Et toujours les ateliers d’initiation à la Diététique Chinoise: le jeudi 5 octobre (les bases de la Diététique Chinoise) et le jeudi 2 novembre (les 5 typologies physiques et psychologiques) de 19h à 21h30

 

En savoir plus

Lire la suite

jeu.

24

août

2017

LA SOUPE AU PISTOU

2ème recette pour ce futur blog en projet de Diététique chinoise : je ne pouvais que vous donner ma recette mythique de soupe au pistou. Celle-ci me vient d’une grand-tante marseillaise et merveilleuse, ma Tante Betty qui était une cuisinière hors pair et chez qui, enfant, j’ai passé des vacances très heureuses. J’ai un souvenir avec elle de bouillabaisse, de pan bagnat, d’aïoli, de tomates à la provençale, de haricots sauce « ma tante » (une recette secrète transmise de mère en fille) et surtout de soupe au pistou. Vous me direz une soupe en été, avec la chaleur, quelle idée ! Cette soupe, comme vous le verrez, avec mes indications thérapeutiques chinoises, est un plat populaire, qui peut être très raffiné par le mélange de toutes ses saveurs, basilic, ail et huile d’olive. C’est un plat complet qui va nourrir l’énergie de la Rate, au moment où l’on aurait trop tendance à manger beaucoup de cru, de tomates mozzarella, de melons, de glaces, tous ces aliments qui risqueraient, en excès, en étant très froids, de léser notre énergie.

Lire la suite

dim.

25

déc.

2016

LE SYNDROME DE LA MÉNOPAUSE (ou syndrome climatérique), du point de vue de la Médecine Chinoise

La ménopause (ou syndrome climatérique) correspond à la cessation de l’activité ovarienne. Elle est considérée comme effective, après 12 mois d’arrêt des règles. L’âge moyen de la ménopause est 50 ans, elle était à 49 ans, dans les textes classiques, le « Su Wen », il y a 2500 ans (soit 7 cycles de 7ans, la puberté ayant lieu à 2 X 7 ans).

Cependant associer la ménopause à l’arrêt brusque des règles reste un point de vue très réducteur, ainsi que l’associer à la fin de la possibilité de concevoir. Ceci peut donner à la femme, surtout si elle n’a pas pu avoir d’enfant, la sensation d’une perte de sa féminité.

De plus, la société de consommation occidentale ayant tendance à valoriser un modèle de femme jeune, belle et mince (à voir tous ces magazines qui, plusieurs fois par an, mettent à la une « Maigrir » et « Rajeunir »), on ne sait plus trop jusqu’ à quel point cette dévalorisation de l’image de soi, à cette période de la vie n’est pas culturelle et influencée par les médias.  Il est vrai aussi que la cinquantaine peut apporter d’autres soucis comme le départ des enfants qui quittent le foyer, des parents âgés qu’il faut soutenir, parfois un mari qui ne voulant pas vieillir se prend « le démon de midi »…

La ménopause finit par être considérée comme une maladie, voir une malédiction qui fait que les femmes finissent par très mal vivre cette période de leur vie, avec une multitude de symptômes qu’elles supportent comme une fatalité : bouffées de chaleur, transpirations nocturnes, insomnies, irritabilité, palpitations, yeux secs, gorge sèche, sécheresse vaginale, crampes…

Lire la suite

sam.

10

sept.

2016

LE CONCEPT D'HUMIDITÉ EN MÉDECINE CHINOISE

L’institut « la main du Cœur » a choisi ce trimestre-ci de vous parler du concept d’«Humidité » en Médecine Traditionnelle Chinoise : un grand mystère pour ceux qui ne connaissent pas les fondements théoriques de la Médecine chinoise, une obsession pour ceux qui commencent à en étudier ses fondements théoriques : « j’ai de l’humidité, je ne sais pas trop où elle est, mais il faut vraiment arriver à me virer cette horrible humidité perverse et insidieuse », «Humidité » dont on va parler dans de nombreuses pathologies comme la sinusite, l’asthme, les céphalées, les acouphènes, les douleurs articulaires, les rhumatismes, les oedèmes, le surpoids, et même la fatigue chronique, la dépression…

 

L’humidité peut donner une sensation de lourdeur, de poids, d’entrave dans le corps, elle s’installe de façon lente et insidieuse.  Elle va plutôt toucher le bas du corps que le haut. Elle correspond, dans la théorie des 5 Eléments, à  la Terre, à la Rate, et à la 5ème saison (les demi-saisons ou l’été indien).

Lire la suite

lun.

07

sept.

2015

Le petit déjeuner à la chinoise : le GRUAU de RIZ


Oubliez pétales de céréales, jus d’oranges, pain et confiture, smoothie, crème « Budwig »  et autres  originalités pour le petit déjeuner. Préparez-vous de la bouillie ou gruau de riz (son nom anglais est « congee »).

Lire la suite