ven.

03

nov.

2017

NOUVELLE FORMATION EN DIETETIQUE CHINOISE

Nouvelle formation de Diététique Chinoise, à la « Main du Coeur » les 3/4/5 novembre 2017 ou les 19/20/21 janvier 2018, pour le 1er module (principes fondamentaux).

 

Le 2ème module ( traitements des pathologies) aura lieu les 23/24/25 mars 2018. 

 

Et toujours les ateliers d’initiation à la Diététique Chinoise: le jeudi 5 octobre (les bases de la Diététique Chinoise) et le jeudi 2 novembre (les 5 typologies physiques et psychologiques) de 19h à 21h30

 

En savoir plus

Lire la suite

jeu.

24

août

2017

LA SOUPE AU PISTOU

2ème recette pour ce futur blog en projet de Diététique chinoise : je ne pouvais que vous donner ma recette mythique de soupe au pistou. Celle-ci me vient d’une grand-tante marseillaise et merveilleuse, ma Tante Betty qui était une cuisinière hors pair et chez qui, enfant, j’ai passé des vacances très heureuses. J’ai un souvenir avec elle de bouillabaisse, de pan bagnat, d’aïoli, de tomates à la provençale, de haricots sauce « ma tante » (une recette secrète transmise de mère en fille) et surtout de soupe au pistou. Vous me direz une soupe en été, avec la chaleur, quelle idée ! Cette soupe, comme vous le verrez, avec mes indications thérapeutiques chinoises, est un plat populaire, qui peut être très raffiné par le mélange de toutes ses saveurs, basilic, ail et huile d’olive. C’est un plat complet qui va nourrir l’énergie de la Rate, au moment où l’on aurait trop tendance à manger beaucoup de cru, de tomates mozzarella, de melons, de glaces, tous ces aliments qui risqueraient, en excès, en étant très froids, de léser notre énergie.

Lire la suite

dim.

25

déc.

2016

LE SYNDROME DE LA MÉNOPAUSE (ou syndrome climatérique), du point de vue de la Médecine Chinoise

La ménopause (ou syndrome climatérique) correspond à la cessation de l’activité ovarienne. Elle est considérée comme effective, après 12 mois d’arrêt des règles. L’âge moyen de la ménopause est 50 ans, elle était à 49 ans, dans les textes classiques, le « Su Wen », il y a 2500 ans (soit 7 cycles de 7ans, la puberté ayant lieu à 2 X 7 ans).

Cependant associer la ménopause à l’arrêt brusque des règles reste un point de vue très réducteur, ainsi que l’associer à la fin de la possibilité de concevoir. Ceci peut donner à la femme, surtout si elle n’a pas pu avoir d’enfant, la sensation d’une perte de sa féminité.

De plus, la société de consommation occidentale ayant tendance à valoriser un modèle de femme jeune, belle et mince (à voir tous ces magazines qui, plusieurs fois par an, mettent à la une « Maigrir » et « Rajeunir »), on ne sait plus trop jusqu’ à quel point cette dévalorisation de l’image de soi, à cette période de la vie n’est pas culturelle et influencée par les médias.  Il est vrai aussi que la cinquantaine peut apporter d’autres soucis comme le départ des enfants qui quittent le foyer, des parents âgés qu’il faut soutenir, parfois un mari qui ne voulant pas vieillir se prend « le démon de midi »…

La ménopause finit par être considérée comme une maladie, voir une malédiction qui fait que les femmes finissent par très mal vivre cette période de leur vie, avec une multitude de symptômes qu’elles supportent comme une fatalité : bouffées de chaleur, transpirations nocturnes, insomnies, irritabilité, palpitations, yeux secs, gorge sèche, sécheresse vaginale, crampes…

Lire la suite

sam.

10

sept.

2016

LE CONCEPT D'HUMIDITÉ EN MÉDECINE CHINOISE

L’institut « la main du Cœur » a choisi ce trimestre-ci de vous parler du concept d’«Humidité » en Médecine Traditionnelle Chinoise : un grand mystère pour ceux qui ne connaissent pas les fondements théoriques de la Médecine chinoise, une obsession pour ceux qui commencent à en étudier ses fondements théoriques : « j’ai de l’humidité, je ne sais pas trop où elle est, mais il faut vraiment arriver à me virer cette horrible humidité perverse et insidieuse », «Humidité » dont on va parler dans de nombreuses pathologies comme la sinusite, l’asthme, les céphalées, les acouphènes, les douleurs articulaires, les rhumatismes, les oedèmes, le surpoids, et même la fatigue chronique, la dépression…

 

L’humidité peut donner une sensation de lourdeur, de poids, d’entrave dans le corps, elle s’installe de façon lente et insidieuse.  Elle va plutôt toucher le bas du corps que le haut. Elle correspond, dans la théorie des 5 Eléments, à  la Terre, à la Rate, et à la 5ème saison (les demi-saisons ou l’été indien).

Lire la suite

lun.

07

sept.

2015

Le petit déjeuner à la chinoise : le GRUAU de RIZ


Oubliez pétales de céréales, jus d’oranges, pain et confiture, smoothie, crème « Budwig »  et autres  originalités pour le petit déjeuner. Préparez-vous de la bouillie ou gruau de riz (son nom anglais est « congee »).

Lire la suite

lun.

30

mars

2015

LIFTING PAR ACUPUNCTURE : un anti-âge ancestral sur le principe du Tao

Ou comment redonner jeunesse et beauté
au visage avec les techniques de la

Médecine Traditionnelle Chinoise

 

Comme nous le dit ce vieux proverbe : « La beauté vient de l’intérieur ». En effet, le visage n’est rien d’autre que le reflet, en Médecine chinoise, de l’état du Yin et du Yang, des Cinq Eléments et organes, de la circulation de l’énergie et du sang. Il est aussi le reflet de l’âme et de ses émotions.

Le lifting en acupuncture, appelé aussi acu-lifting ou lifting énergétique consiste à agir, par le biais de petites aiguilles or et de massages sur la tonicité, l'éclat de la peau, la diminution des rides, de ce fait d'en ralentir le vieillissement. De plus, il dynamise la circulation de l'énergie vitale dans tout le corps, ce qui en fait un traitement complet et holistique, corps/ visage,  et aussi corps/ esprit. Cette technique traditionnelle, encore peu connue en France, est un excellent moyen pour prévenir et atténuer les signes de l’âge. Elle  permet de tonifier les muscles et l’élasticité de la peau, retendre l’épiderme et effacer les rides, de façon douce, énergétique et naturelle sans abrasion, ni introduction de produits toxiques. Grâce à son effet tenseur et bonne mine, le lifting par acupuncture est à considérer comme un soin de Bien-être, de valorisation de l’être avec des résultats subtils et naturels.  

Lire la suite

dim.

21

sept.

2014

LA DIETETIQUE DE L'AUTOMNE, selon les règles du Tao

Pendant le printemps et l’été, tous les êtres profitent de la chaleur, du soleil, de la lumière C’est aussi pendant ces deux saisons que les activités physiologiques sont maximales, l’énergie la plus forte, il faut en profiter pour nourrir le Yang,  surtout chez les personnes en vide de Qi. Pendant l’automne et l’hiver, tous les êtres vivants se ferment et se calment. Pendant ces deux saisons, il faut enrichir le Yin.

L’énergie dominante de cette saison est la sécheresse. Chez certaines personnes, plutôt sujettes au vide de Yin, apparaissent des symptômes, comme l’assèchement de la peau, du nez, de la gorge. C’est  la saison du Poumon, qui lui-même est couplé au Gros Intestin qui lui-aussi peut être sujet à la sécheresse, avec un risque accru de constipation. En automne, il est donc essentiel de prévenir et soigner cela par des moyens diététiques.

 

Les principes généraux de cette saison sont donc de nourrir le Yin, humidifier la sécheresse et clarifier le Poumon, sans oublier le grand principe de base de la diététique pour toutes les saisons, quelles que soient les personnes: protéger, harmoniser le qi de la Rate/ Estomac, en privilégiant les aliments de nature neutre et de saveur douce.

Lire la suite

lun.

05

mai

2014

LA DIETETIQUE POUR L'AMINCISSEMENT, selon les règles du Tao

« La beauté vient de l’intérieur », comme dit ce célèbre proverbe. Les quelques kilos en trop seront en lien, selon les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (qui prend en compte le corps dans sa globalité) avec la circulation de l’énergie et du sang, les 5 organes, leur faculté à assimiler correctement les aliments et aussi, bien-sûr, en lien avec les émotions.

 

En effet, la Rate, de par sa fonction, en Médecine Chinoise, de favoriser le transport et la transformation des aliments, sera considéré comme l’organe principal à traiter, en cas de surpoids. C’est souvent par défaillance de celle-ci qu’il y aura une accumulation d’humidité pathogène dans le corps, de l’eau qui stagne dans les tissus (œdèmes), et petit à petit des graisses formant les disgracieux capitons.

 

Le corps est à l’image du soin qu’on lui apporte, il faudra lui offrir de l’exercice physique,  des aliments énergétiquement corrects, mais aussi ne pas le fatiguer par trop de surmenage ou de  pensées ressassées pour apporter à la Rate, symbole dans les 5 éléments de la Terre, tout l’équilibre, la douceur et la sécurité dont celle-ci à besoin.

Lire la suite

dim.

09

mars

2014

Découvrez le lifting par acupuncture

Dans un article paru dans le magazine "Energies" de janvier-février 2014, Pascale Perli vous propose de découvrir le lifting par acupuncture.

Lire la suite

jeu.

06

mars

2014

LA DIETETIQUE DU PRINTEMPS, selon les règles du Tao

Il est dit en chinois que « la tiédeur de printemps réveille les plantes endormies et fait s’épanouir les fleurs ». Le soleil devient plus généreux, les jours rallongent, l’air devient de plus en plus doux. La nature semble se réveiller, les arbres bourgeonnent.

 

L’énergie dominante du Printemps est le Vent, le mouvement typique est la montée. L’énergie du Printemps est Shaoyang, le Yang qui commence à croître au sein du Yin. L’homme se sent revigoré, ses sens s’éveillent. Il a tendance à s’habiller plus légèrement, sauf que le Vent est là, prêt à le surprendre: « en avril, ne te découvre pas d’un fil »…

Lire la suite